Momie Xiaohe bien conservée

Le Mystère des Momies Xiaohe

Vers la fin des années 30, l’archéologue suédois Bergman Folke fait une découverte remarquable. En effet, il met au jour un ensemble de tombes dans la province du Xinjiang en Chine, aujourd’hui connu sous le nom de Tombes Xiaohe.

Cependant, cette fabuleuse découverte n’a pas été suivie et a été oubliée jusqu’en 2000. C’était compter sans un chercheur, le directeur de l’Institut des reliques culturelles et d’archéologie du Xinjiang, qui a retrouvé les documents de Folke rapportant l’existence des tombes Xiaohe. Il décida alors de reprendre les fouilles et acheva ses recherches en 2005.

Le mystère des momies Xiaohe
Vue aérienne du Site de fouille
Crédit photo : WENYING LI, XINJIANG/INSTITUTE OF CULTURAL RELICS AND ARCHEOLOGY

La teneur archéologique de cette découverte est sans équivalent dans le monde, plus de 330 tombes ont été exhumées sur plusieurs couches. Les tombes comprennent des adultes et des enfants ainsi que 15 momies intactes. Malheureusement, presque la moitié ont été devalisées par des pilleurs de tombes. C’est la première fois qu’autant de momies sont découvertes sur un seul emplacement.

Les cercueils étaient en bois et en forme de bateaux, enterrés à l’envers, ce qui est similaire au concept égyptien du bateau pour emmener les pharaons au pays des «dieux». Les vêtements et les bijoux étaient également enterrés avec les morts dans de petits paniers. Les cadavres étaient enveloppés dans des vêtements de laine et de la peau de vache était utilisée pour envelopper les cercueils d’une manière si parfaite qu’aucun grain de sable ne se trouvait à l’intérieur. La paille utilisée pour les paniers avait toujours l’air fraîche même si elle avait des milliers d’années.

Le mystère des momies Xiaohe en chine
Masque découvert sur le site funéraire
Crédit photo : WENYING LI, XINJIANG/INSTITUTE OF CULTURAL RELICS AND ARCHEOLOGY

Quatre cercueils très particulier ont également été découverts. Ceux ci avaient la forme d’un rectangle recouvert d’une épaisse couche d’argile. Ces cercueils étaient entourés de six à huit pieux de bois. Il s’avère qu’ils contenaient des corps en bois au lieu de vrais cadavres. Ces corps en bois avaient tous la même forme, appartenaient à des représentations masculines et étaient tous floqués un X rouge. En plus des momies, plusieurs autres reliques et Artéfacts ont été retrouvés, notamment des masques en bois et des sculptures.

une découverte archéologique énorme et exceptionnelle!

L’une de ces momies est devenue célèbre en raison de son excellente conservation et de sa beauté. Elle est connue sous le nom de Beauté de Xiaohe. C’est une personne blanche aux yeux ronds, aux cils parfaits et aux cheveux longs et dont les caractéristiques ressemblent davantage à une européenne qu’à une chinoise.

Le mystère des momies Xiaohe
Momies Xiaohe mise au jour sur le site de fouille
Crédit photo : WENYING LI, XINJIANG/INSTITUTE OF CULTURAL RELICS AND ARCHEOLOGY

La datation de ces momies a prouvé qu’elles avaient environ 4000 ans et qu’elles semblent être d’origine caucasienne. Toutefois, l’analyse ADN des corps démontre qu’il s’agit d’un mélange de population de l’Est et de l’Ouest. On a découvert que les mâles avaient des chromosomes généralement trouvés en Europe du Nord et de l’Est et de l’ADN trouvé en Sibérie.

Néanmoins, il reste un grand mystère à éclaircir avec la découverte des tombes Xiaohe. En effet, Les archéologues ont cherché sur des centaines de kilomètres autour du complexe funéraire et ils n’ont trouvé aucune preuve ou indice pouvant se rapporter au peuple Xiaohe et à son mode de vie, qui semble avoir été transporté de très loin. Ce qui rend cette civilisation disparue Énigmatique…

Quelle était la culture du peuple Xiaohe, d’où venaient-ils et pourquoi ont-ils disparu? C’est autant de questions qui restent sans réponse à ce jour..

Le mystère des momies Xiaohe
Crédit photo : WENYING LI, XINJIANG/INSTITUTE OF CULTURAL RELICS AND ARCHEOLOGY

Nous avons vu à de nombreuses reprises des civilisations disparaître de manière mystérieuse sans laisser de traces, par exemple les Olmèques ou encore les Mayas. La civilisation Xiaohe en fait également partie, mais les chercheurs et archéologues continuent leur travail, et nous livreront probablement de nouveaux éléments prochainement…


Vidéo, la princesse du désert, les momies Xiaohe

Partagez cet article ✅