Civilisations Disparues: La Phrygie, Royaume du légendaire Roi Midas

La Phrygie, ou le légendaire roi Midas aurait régné se situe en Anatolie, du nom d’ un peuple que les Grecs appellent les Phrygiens.

La Phrygie a dominé l’ Asie Mineure entre l’effondrement de l’empire hittite (XIIe siècle av JC ) et l’ascension des Lydiens (VIIe siècle av JC).

Les Phrygiens, probablement d’origine thrace, se sont installés dans le nord-ouest de l’Anatolie à la fin du IIe millénaire. Lors de la chute du royaume hittite, ils s’installèrent dans les hauts plateaux du centre, fondant leur capitale à Gordium et un important centre religieux à « Midas City ».

la Phrygie formait la partie occidentale d’une confédération de peuples (identifiée comme « Mushki » dans les archives assyriennes) qui dominait toute la péninsule anatolienne.

Cette première civilisation a beaucoup emprunté aux Hittites, qu’ils avaient remplacés, et elle a établi un système de routes utilisé plus tard par les Perses. Vers -730, les Assyriens détachèrent la partie orientale de la confédération et le lieu du pouvoir se déplaça vers la Phrygie sous le règne du légendaire roi Midas.


Le royaume de Midas prit fin brutalement vers -700 avec les invasions des Cimmériens.

Les Cimmériens, un peuple transcaucasien brûla Gordium et transféra l’ hégémonie de l’Anatolie occidentale aux Lydiens. Après l’ invasion cimmérienne , la Phrygie persista sous les dirigeants successifs de l’Anatolie mais ses habitants étaient considérés comme des esclaves par les Grecs…

Les Phrygiens excellaient dans le travail du métal et la sculpture sur bois et seraient à l’origine de l’art de la broderie.

Les tapis phrygiens étaient célèbres. Quelques tombeaux et sanctuaires en pierre magnifiquement sculptés ont été découverts après la Seconde Guerre mondiale par des archéologues américains. Parmi les diverses pratiques religieuses phrygiennes, le culte de la Grande Mère (Cybèle) prédominait et se transmettait aux Grecs.

On ne sait pas grand-chose d’autre de la société phrygienne. De vastes terres appartenaient aux grands sanctuaires tels que Pessinus, les grands prêtres étant des souverains pratiquement autonomes . La société était probablement féodale.

Une élite intelligente et manifestement cultivée (ils savaient lire et écrire) existait à Gordium et Midas City, ainsi qu’un noyau important d’artisans et de marchands, dont certains étaient sans doute des étrangers – Grecs, Phéniciens, Syriens et Urartéens.


Vidéo : la Phrygie et la légende du roi Midas

Partagez cet article ✅

Recherche

Populaires

Réseaux Sociaux

Cliquez pour Partager ce Site !
Mystères et Sciences est maintenant sur Twitter…